« Quand le bâtiment va, tout va»

               (Martin Nadaud)